Mémoire Héritage

Société

Ecole de la paix au Bénin – Promotion Alfred BIAOU

Au moment où beaucoup de nos contemporains sont profondément marqués par la violence, par la peur du lendemain ou par une interrogation angoissée sur le sens de la vie, les jeunes doivent être plus que jamais des témoins ardents et vigoureux de l’espérance dont ils vivent. Pour faire face à cette mission, ils ont besoin de Repères. Ici, nous proposons Alfred BIAOU pour permettre aux jeunes gens et aux jeunes filles qui bénéficieront du programme de l’Ecole de la Paix au Bénin d’apprendre de la vie à vie. A sa suite, ces jeunes n’auront pas peur de se laisser saisir par la Providence et de trouver dans sa parole le dynamisme qui les aidera à construire leur vie intérieure et qui les entraînera à la rencontre de leurs frères pour construire avec eux un monde nouveau fondé sur l’amour mutuel et sur le pardon.

Alfred BIAOU, c’est le nom que portera la première promotion de l’école de la paix, cette initiative de l’ONG Paix Liberté qui va se dérouler sur dix ans au Bénin. Les bénéficiaires de cette première phase vivront leurs expériences d’apprentissage à la paix pendant trois mois. Le personnage choisi aura pour tâche fondamentale d’aider ces jeunes Béninois à vivre autrement le sens des valeurs. Dans leurs familles, leurs écoles, leurs lieux de travail ou de détente, ils seront désormais des serviteurs de l’espérance ! Alfred BIAOU sera exigeant avec ces amis que le monde nous recommande de lui confier. 50 jeunes gens et jeunes filles de 18 à 30 ans qui vont grandir sous son regard en vue de servir fidèlement notre pays le Bénin dans le respect des textes et lois en vigueur chez nous. Cette proposition peut paraître difficile et, dans certains cas, elle peut aussi faire peur. Mais,– je vous le demande, – vaut-il mieux se résigner à une vie sans idéaux, à une société marquée par des inégalités, des excès de pouvoir et des égoïsmes, ou au contraire chercher généreusement la vérité, le bien, la justice, en travaillant pour un monde qui reflète la beauté de Dieu, même au prix de devoir affronter les épreuves que cela comporte ? 

La véritable force de Alfred BIAOU se révèle dans la fidélité avec laquelle il est capable de rendre témoignage de la vérité, en résistant aux flatteries et aux menaces, aux incompréhensions et aux chantages, et même à la persécution dure et impitoyable. Voilà la route sur laquelle nous attendons ces jeunes sélectionnés pour prendre part au présent programme. Pour être des bâtisseurs de paix, il faut tout d’abord vivre dans la vérité. Avoir Alfred BIAOU au rang de parrain de promotion aidera ces jeunes à avoir le courage de se poser des questions sincères sur le sens de la vie ; ils pourront se forger une rectitude limpide de pensée et d’action, de respect et de dialogue avec les autres. Nous voulons une promotion exemplaire. Elle pourra résister à la tentation de la médiocrité et du conformisme. Ce n’est qu’ainsi que chaque jeune pourra faire de la vie un don et un service pour l’humanité ; ce n’est qu’ainsi que chaque jeune parviendra à soulager les souffrances de tant de pauvres et de marginalisés toujours présents dans notre monde technologiquement avancé. Il est indispensable d’éduquer les nouvelles générations à la paix, qui doit devenir toujours plus un style de vie, fondé sur les quatre piliers de la vérité, de la justice, de l’amour et de la liberté. L’Ecole de la paix au Bénin constitue dans ce sens un merveilleux itinéraire d’éducation à la fraternité, un laboratoire de paix et d’espérance pour l’avenir de notre nation. 

De Cotonou, le 15 septembre 2021

Author

Hugues Hector ZOGO

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Mémoire Héritage | Contenu privé