Mémoire Héritage

Société

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT : Contribution de l’institut «Les COURS SONOU »

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT : Contribution de l’institut
«Les COURS SONOU »

Les Objectifs de développement durable (ODD), également nommés Objectifs mondiaux, sont un appel mondial à agir pour éradiquer la pauvreté, protéger la Planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité. Les 17 ODD sont intégrés – reconnaissant que les interventions dans un domaine affecteront les résultats dans d’autres et que le développement doit équilibrer les aspects sociaux, économiques et environnementaux. Pour ne laisser personne de côté, les pays se sont engagés à accélérer les progrès pour ceux qui sont le plus en retard. L’institut Universitaire « Les Cours SONOU » s’engage à atteindre ces objectifs ambitieux. Que retenir de son implication?

Stéphania Bibiane KPONSO (Journalisme, Licence 2)

L’ONU et ses partenaires au Bénin œuvrent à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), en cohérence avec le Plan national de développement (PND), notamment la réduction de la pauvreté et des inégalités, l’amélioration des services sociaux de base, la consolidation de la paix et de la gouvernance démocratique, et le renforcement de la résilience des populations face aux changements climatiques et aux risques de catastrophes naturelles. Partenaire stratégique, l’Institut Universitaire « Les Cours SONOU » s’inscrit au rang des partenaires qui, inlassablement renforcent les capacités de leurs étudiants au côté de l’ONU.
Les objectifs de développement durable (ODD) définissent le monde que nous voulons. Ils s’appliquent à toutes les nations et visent à s’assurer que personne n’est laissé de côté. Auparavant, la réalisation de ces rêves était toujours l’œuvre des gouvernements nationaux. Mais dans un monde où des milliards de personnes peuvent communiquer comme elles l’entendent, de plus en plus de groupes et de personnes veulent, et peuvent, contribuer au façonnement de l’avenir et avoir leur mot à dire : les petites et les grandes entreprises, la société civile, le monde universitaire, les scientifiques, pour n’en citer que quelques-uns. L’Institut Universitaire « Les Cours SONOU » grâce à son fondateur, Fabrice Yénoukounmè SONOU donne l’orientation à suivre. Garantir un accès à l’enseignement supérieur fondé sur le mérite reste son cheval de bataille donnant ainsi vie au contenu de l’ODD 4 consacré à l’éducation. En multipliant la mise en place de plusieurs sites universitaires dans les grandes villes du Bénin, il repositionne l’Institut Universitaire « Les Cours SONOU ». Il est attendu que les écoles privées et les universités élargissent leurs activités pour répondre aux besoins croissants des étudiants. Ce défi de l’ONU se relève inéluctablement et doit être salué. Toutes les actions menées par l’Institut Universitaire
« Les Cours SONOU », il apparaît clairement qu’en matière de développement de l’éducation, l’accent s’est globalement déplacé de la scolarisation vers un apprentissage inclusif, équitable, efficace et pertinent, tel qu’énoncé dans l’Agenda ODD 4.

À l’Institut Universitaire « Les Cours SONOU », le fondateur s’assure de recruter des professeurs de qualité ; le cadre d’apprentissage est propre, aéré, climatisé pour le bon déroulement des cours. En vue d’accompagner les étudiants à répondre aux défis du numérique, chaque étudiant reçoit un ordinateur à l’inscription. Une grande salle équipée en matériels informatiques est installée sur chaque site pour tous les étudiants, de même qu’un studio radio et télé pour ceux en journalisme. Les cours pratiques se donnent à partir d’équipements de qualité.

Chaque samedi, les étudiants se retrouvent pour la salubrité. En initiant cette activité qui relève de l’ODD 15, le bureau des étudiants explique souvent les tenants et aboutissants de la propreté de son environnement à tous. Après le nettoyage, on assiste à la séance de sensibilisation sur les enjeux environnementaux qui vise à rappeler aux étudiants de cet institut que la gestion environnementale doit être une chose de mise.
« Nous travaillons pour lutter contre la pollution dans toutes ses formes. Notre objectif maintenant, ce n’est plus seulement la lutte. Mais de sensibiliser les gens depuis le bas âge, de les amener à comprendre l’importance de ne pas polluer». Ces mots sont de Raphaël AGBO, premier délégué des étudiants du site Caboma à Cotonou. En dehors de ces activités, il y a également d’autres clubs installés qui aident les étudiants à se faire former en danse, en mannequinat, en musique, en journalisme, en art oratoire. Grâce à l’Institut, plusieurs délégations d’étudiants sont allées au contact des orphelins avec les mains chargées de vivres.

Author

Hugues Hector ZOGO

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Mémoire Héritage | Contenu privé