Mémoire Héritage

TOUS POUR LA PAIX DANS LE MONDE !​

La paix est comme une fleur fragile qui cherche à s’épanouir au milieu des pierres de la violence. Nous le savons : la recherche du pouvoir à tout prix porte à des abus et à des injustices. La politique est un moyen fondamental pour promouvoir la citoyenneté et les projets de l’homme, mais quand elle n’est pas vécue comme un service à la collectivité humaine par ceux qui l’exercent, elle peut devenir un instrument d’oppression, de marginalisation.

La fonction et la responsabilité politique constituent un défi permanent pour tous ceux qui reçoivent le mandat de servir leur pays, de protéger les habitants et de travailler pour asseoir les conditions d’un avenir digne et juste. Accomplie dans le respect fondamental de la vie, de la liberté et de la dignité des personnes, la politique peut devenir vraiment une forme éminente de charité. C’est à cette culture que je voudrais vous inviter en ce jour.

Je souhaite que nous puissions emprunter la voie de la charité. C’est une route sur laquelle peuvent se retrouver tous les politiciens, de n’importe quelle appartenance culturelle ou religieuse, qui souhaitent œuvrer ensemble pour le bien de notre pays, en pratiquant ces vertus humaines qui sous-tendent le bon agir politique : la justice, l’équité, le respect réciproque, la sincérité, l’honnêteté, la fidélité. Vous avez le pouvoir de servir et l’humanité attend assez de vous. Je voudrais de tout cœur vous prier d’avoir une haute idée et une profonde conscience de votre rôle. Je souhaite que vous puissiez être la personne qui reflète la crédibilité. Je vous invite à travailler pour le bien commun et non pour votre propre intérêt. D’ores et déjà, restez fidèlement cohérent et réalisez l’unité. J’ai de l’admiration pour vous car je sais que vous êtes la bonne personne qui s’engagera davantage dans la réalisation d’un changement radical. Je vous invite à l’écoute ; ne soyez pas le dirigeant qui fait peur car la bonne politique est au service de la paix ; elle respecte et promeut les droits humains fondamentaux, qui sont aussi des devoirs réciproques, afin qu’entre les générations présentes et celles à venir se tisse un lien de confiance et de reconnaissance.

À côté des vertus, malheureusement, ne manquent pas non plus dans la politique les vices, dus soit à une inaptitude personnelle soit à des déformations dans l’entourage et dans les institutions. Il est clair pour tous que les vices de la vie politique ôtent de la crédibilité aux systèmes dans lesquels elle s’exerce, ainsi qu’à l’autorité, aux décisions et à l’action des personnes qui s’y consacrent. Ces vices, qui affaiblissent l’idéal d’une authentique démocratie, sont la honte de la vie publique et mettent en danger la paix sociale. Quand l’exercice du pouvoir politique vise uniquement à sauvegarder les intérêts de certains individus privilégiés, l’avenir est compromis et les jeunes peuvent être tentés par la méfiance, parce que condamnés à rester en marge de la société, sans possibilité de participer à un projet pour l’avenir.

Je souhaite que vous puissiez au nom de la paix dans notre pays mettre la politique au service de la paix. Chacun peut apporter sa pierre à la construction de notre maison commune. La vie politique authentique, qui se fonde sur le droit et sur un dialogue loyal entre les personnes, se renouvelle avec la conviction que chaque femme, chaque homme et chaque génération portent en eux une promesse qui peut libérer de nouvelles énergies relationnelles, intellectuelles, culturelles et spirituelles. Une telle confiance n’est jamais facile à vivre, car les relations humaines sont complexes. Mais il faut que nous puissions surpasser nos individualités pour faire avancer notre pays. La terreur exercée sur les personnes les plus vulnérables contribue à l’exil d’entières populations en quête d’une terre de paix. Plaise au ciel que le Bénin ne connaisse à aucun moment de son histoire cette tristesse. La paix est une conversion du cœur et de l’âme.

Une politique sans paix se meurt. Je sais à quel point la chair est faible. Je connais bien les fragilités humaines. C’est pour vous aider à toujours accomplir votre mission politique avec engagement que nous avons décidé agir. Nous ouvrons ce jour les classes de l’Ecole de la paix. L’Ecole de la paix est tout un programme qui se déroulera sur les dix prochaines années au Bénin. L’École de la paix travaille à la promotion d’une culture de la paix et du vivre ensemble. Elle conçoit des outils pédagogiques, développe des animations et des formations, publie des ouvrages, organise des rencontres d’experts, des colloques, des expositions, et développe un réseau de partenaires au Bénin et dans le monde. Son ambition est d’associer tous les acteurs de la société, y compris les entreprises, au développement humain, et d’impliquer les jeunes dans cette construction de l’avenir. La première phase du programme de cette école se déroule sur les dix prochaines années.

error: Mémoire Héritage | Contenu privé